Recherche
Fermez ce champ de recherche.

Conditions de vente standard pour les achats de biens par les consommateurs sur Internet pour Løvemammene.no

Version 2.0 révisée en octobre 2015. Mise à jour en janvier 2018.

Introduction

Cet achat est régi par les conditions générales de vente ci-dessous pour les achats de biens par les consommateurs sur Internet. Les achats des consommateurs sur Internet sont principalement réglementés par la loi sur les contrats, la loi sur les achats des consommateurs, la loi sur le marketing, la loi sur le droit d'annulation et la loi sur le commerce électronique, et ces lois confèrent au consommateur des droits inaliénables. Les lois sont disponibles sur www.lovdata.no. Les termes de cet accord ne doivent pas être compris comme une limitation des droits légaux, mais définissent les droits et obligations les plus importants des parties pour le commerce.

Les conditions générales de vente ont été préparées et recommandées par l'Autorité norvégienne de protection des consommateurs. Pour une meilleure compréhension de ces conditions de vente, consultez le guide de l'Autorité norvégienne de protection des consommateurs.

1] L'accord

Le contrat comprend les présentes conditions générales de vente, les informations fournies dans la solution de commande et les éventuelles conditions convenues séparément. En cas de conflit entre les informations, ce qui a été convenu séparément entre les parties prévaut, pour autant qu'il n'entre pas en conflit avec la législation non dérogeable.

L'accord sera également complété par des dispositions juridiques pertinentes qui réglementent l'achat de biens entre commerçants et consommateurs.

2] Les fêtes

Le vendeur est
Les lionnes,
Numéro d'organisation : 922 388 105
Adresse : c/o Bettina Lindgren, Pretaskjerstunet 7, 4058, TANANGER
Courriel : post@lovemammaene.no

et est ci-après dénommé le vendeur/vendeur.

L'acheteur est le consommateur qui passe la commande et est ci-après dénommé acheteur/acheteur.

3] Prix

Le prix indiqué pour les biens et services est le prix total que l'acheteur doit payer. Ce prix comprend toutes les taxes et frais supplémentaires. Les frais supplémentaires dont le vendeur n'a pas informé avant l'achat ne seront pas à la charge de l'acheteur.

4] Conclusion de l'accord

Le contrat lie les deux parties lorsque l'acheteur a envoyé sa commande au vendeur. Le contrat n'est néanmoins pas contraignant s'il y a eu une erreur d'écriture ou de frappe dans l'offre du vendeur dans la solution de commande dans la boutique en ligne ou dans la commande de l'acheteur et que l'autre partie s'est rendu compte ou aurait dû se rendre compte qu'il y avait une telle erreur. .

5] Paiement

Le vendeur peut exiger le paiement de l'article à partir du moment où il est envoyé du vendeur à l'acheteur. Si l'acheteur utilise une carte de crédit ou de débit pour le paiement, le vendeur peut réserver le prix d'achat sur la carte lors de la commande. La carte est débitée le jour même de l'envoi de l'article. En cas de paiement par facture, la facture est délivrée à l'acheteur lors de l'expédition des marchandises. Le délai de paiement figure sur la facture et est de minimum 14 jours à compter de sa réception. Les acheteurs de moins de 18 ans ne peuvent pas payer avec la facture suivante.

6] Livraison

La livraison a eu lieu lorsque l'acheteur, ou son représentant, a pris possession de la chose. Si aucun délai de livraison n'apparaît dans la solution de commande, le vendeur doit livrer la marchandise à l'acheteur sans retard injustifié et au plus tard 30 jours après la commande du client. Les marchandises doivent être livrées à l'acheteur, sauf accord contraire séparé entre les parties.

7] Le risque de la marchandise

Le risque relatif aux marchandises est transféré à l'acheteur lorsque lui, ou son représentant, a fait livrer les marchandises conformément au point 6.

8] Droit de rétractation

À moins que le contrat ne soit exempté du droit de rétractation, l'acheteur peut annuler l'achat des marchandises conformément à la loi sur le droit de rétractation.

L'acheteur doit informer le vendeur de l'exercice de son droit de rétractation dans les 14 jours suivant le début du délai. Le délai comprend tous les jours calendaires. Si le délai expire un samedi, un jour férié ou un jour férié, le délai est prorogé jusqu'au jour ouvrable le plus proche.

Le délai de rétractation est réputé respecté si la notification est envoyée avant la fin du délai. Il appartient à l'acheteur de prouver que son droit de rétractation a été exercé et la notification doit donc être faite par écrit (formulaire de droit de rétractation, e-mail ou lettre).
Le délai de rétractation commence à courir :
• Dans le cas de marchandises achetées à l'unité, le délai de retour court à compter du lendemain de la réception du ou des articles.
• Abonnement forfaitaire de vente, ou si le contrat prévoit une livraison régulière de marchandises identiques, le délai court à compter du lendemain de la réception de la première expédition.
• Si l'achat comporte plusieurs livraisons, le délai de rétractation court à compter du lendemain de la réception de la dernière livraison.

Le délai de rétractation est prolongé jusqu'à 12 mois après la fin du délai initial si le vendeur ne l'informe pas avant la conclusion du contrat qu'il existe un droit de rétractation et un formulaire de rétractation standardisé. Il en va de même en cas de manque d’informations sur les modalités, délais et modalités d’exercice du droit de rétractation. Si le commerçant assure que les informations sont fournies pendant ces 12 mois, le délai de rétractation expire néanmoins 14 jours après le jour où l'acheteur a reçu les informations.

Lors de l'utilisation du droit de rétractation, les marchandises doivent être retournées au vendeur sans retard injustifié et au plus tard 14 jours à compter de la notification de l'utilisation du droit de rétractation. L'acheteur prend à sa charge les frais directs de retour de l'article, sauf accord contraire ou si le vendeur n'a pas indiqué que l'acheteur doit prendre en charge les frais de retour. Le vendeur ne peut fixer de frais pour l'utilisation par l'acheteur du droit de rétractation.

L'acheteur peut essayer ou tester les marchandises de manière appropriée pour déterminer la nature, les caractéristiques et la fonction des marchandises, sans perdre le droit de rétractation. Si l'examen ou le test des marchandises va au-delà de ce qui est raisonnable et nécessaire, l'acheteur peut être tenu responsable de toute valeur réduite des marchandises.

Le vendeur est tenu de rembourser le prix d'achat à l'acheteur sans retard injustifié et au plus tard 14 jours à compter de la réception par le vendeur de la notification de la décision de l'acheteur d'exercer son droit de rétractation. Le vendeur a le droit de retenir le paiement jusqu'à ce qu'il ait reçu les marchandises de l'acheteur ou jusqu'à ce que l'acheteur ait fourni la documentation attestant que les marchandises ont été renvoyées.

9] Retard et non-livraison - droits de l'acheteur et délai de déclaration des réclamations

Si le vendeur ne livre pas les marchandises ou les livre avec retard conformément à l'accord entre les parties, et que cela ne soit pas dû à l'acheteur ou à des circonstances du côté de l'acheteur, l'acheteur peut, conformément aux règles du chapitre 5 du Consumer Purchase Act, retenir le prix d'achat, exiger l'exécution - désirer, résilier le contrat et/ou exiger une compensation du vendeur.
Dans le cas de demandes de pouvoirs par défaut, la notification doit être faite par écrit (par exemple par e-mail) pour des raisons de preuve.

• Exécution
L'acheteur peut maintenir l'achat et exiger l'exécution du vendeur. Toutefois, l'acheteur ne peut pas exiger l'exécution s'il existe un obstacle que le vendeur ne peut pas surmonter, ou si l'exécution entraînera un inconvénient ou un coût si important pour le vendeur qu'il est considérablement disproportionné par rapport à l'intérêt de l'acheteur à ce que le vendeur exécute. Si les difficultés disparaissent dans un délai raisonnable, l'acheteur peut toujours exiger l'exécution.
L'acheteur perd son droit d'exiger l'exécution s'il attend trop longtemps pour présenter sa réclamation.

• Élévation
Si le vendeur ne livre pas les marchandises au moment de la livraison, l'acheteur doit demander au vendeur de livrer dans un délai supplémentaire raisonnable pour l'exécution. Si le vendeur ne livre pas la marchandise dans le délai supplémentaire, l'acheteur peut annuler l'achat.
Toutefois, l'acheteur peut annuler immédiatement l'achat si le vendeur refuse de livrer l'article. Il en va de même si la livraison au moment convenu a été déterminante pour la conclusion du contrat ou si l'acheteur a informé le vendeur que le moment de la livraison est déterminant.
Si la chose est livrée après le délai supplémentaire fixé par le consommateur ou après le délai de livraison déterminant pour la conclusion du contrat, une demande d'annulation doit être introduite dans un délai raisonnable après que l'acheteur a eu connaissance de la livraison.

• Rémunération
L'acheteur peut réclamer une indemnisation pour une légère perte résultant du retard. Toutefois, cela ne s'applique pas si le vendeur prouve que le retard est dû à un obstacle indépendant de la volonté du vendeur qui n'aurait pas pu raisonnablement être pris en compte au moment de la conclusion du contrat, évité ou surmonté les conséquences.

10] Défauts de la marchandise - droits de l'acheteur et délai de réclamation

S'il existe un défaut dans la marchandise, l'acheteur doit, dans un délai raisonnable après sa découverte ou aurait dû être découvert, notifier au vendeur qu'il souhaite faire valoir le défaut. L'acheteur doit toujours se plaindre à temps si cela se produit dans les 2 mois. à compter du moment où le défaut a été découvert ou aurait dû être découvert. Les réclamations peuvent être déposées au plus tard deux ans après la prise en charge de l'article par l'acheteur. Si le produit ou certaines parties de celui-ci sont destinés à durer nettement plus longtemps que deux ans, le délai de réclamation est de cinq ans.

Si l'article présente un défaut et que cela n'est pas dû à l'acheteur ou à des circonstances du côté de l'acheteur, l'acheteur peut, conformément aux règles de la loi sur les achats à la consommation, chapitre 6, selon les circonstances, retenir le prix d'achat, choisir entre la rectification et la nouvelle livraison, exiger une réduction du prix, exiger la résiliation du contrat et/ou exiger une indemnisation du vendeur.
Les réclamations auprès du vendeur doivent être formulées par écrit.

• Correction ou relivraison
L'acheteur peut choisir entre exiger la réparation du défaut ou la livraison d'articles similaires. Le vendeur peut néanmoins s'opposer à la réclamation de l'acheteur si la mise en œuvre de la réclamation est impossible ou entraîne pour le vendeur des frais déraisonnables. La correction ou la nouvelle livraison doit être effectuée dans un délai raisonnable. En principe, le vendeur n'a pas le droit de procéder à plus de deux tentatives de réparation pour le même défaut.

• Promotion
L'acheteur peut réclamer une réduction de prix appropriée si l'article n'est pas corrigé ou relivré. Cela signifie que le rapport entre le prix réduit et le prix convenu correspond au rapport entre la valeur de l'article en état défectueux et celui en état contractuel. S'il existe des raisons particulières à cela, la réduction du prix peut être fixée à hauteur de l'importance du défaut pour l'acheteur.

• Élévation
Si l'article n'a pas été corrigé ou relivré, l'acheteur peut également annuler l'achat si le défaut n'est pas négligeable.

11] Droits du vendeur en cas de défaillance de l'acheteur

Si l'acheteur ne paie pas ou ne remplit pas les autres obligations en vertu du contrat ou de la loi, et que cela n'est pas dû au vendeur ou aux circonstances du côté du vendeur, le vendeur peut, conformément aux règles de la loi sur les achats à la consommation, chapitre 9 , selon les circonstances, retenir les marchandises, exiger l'exécution du contrat, exiger le contrat conclu et exiger une compensation de l'acheteur. Le vendeur pourra également, selon les circonstances, exiger des intérêts de retard, des frais de poursuite et une indemnité raisonnable pour les marchandises non récupérées.

• Exécution
Le vendeur peut maintenir l’achat et exiger que l’acheteur paie le prix d’achat. Si les marchandises n'ont pas été livrées, le vendeur perd son droit s'il attend trop longtemps pour présenter sa réclamation.

• Élévation
Le vendeur peut résilier le contrat en cas de défaut de paiement important ou de tout autre défaut important de la part de l'acheteur. Le vendeur ne peut pas se rétracter si la totalité du prix d'achat a été payée. Si le vendeur fixe un délai supplémentaire raisonnable pour l'exécution et que l'acheteur ne paie pas dans ce délai, le vendeur peut annuler l'achat.

• Intérêts en cas de retard de paiement/frais de recouvrement Si l'acheteur ne paie pas le prix d'achat conformément au contrat, le vendeur peut réclamer des intérêts sur le prix d'achat conformément à la loi sur les intérêts de retard. En cas de non-paiement, la créance pourra, après mise en demeure préalable, être adressée au recouvrement de créances. L'acheteur peut alors être tenu responsable des frais conformément à la loi sur le recouvrement des créances.

• Frais pour les marchandises non livrées et non prépayées

Si l’acheteur ne parvient pas à récupérer les marchandises impayées, le vendeur peut lui facturer des frais. Les frais couvrent au maximum les dépenses réelles du vendeur pour la livraison des marchandises à l'acheteur. De tels frais ne peuvent pas être facturés aux acheteurs de moins de 18 ans.

12] Garantie

Une garantie donnée par le vendeur ou le fabricant confère à l'acheteur des droits supplémentaires à ceux dont il dispose déjà en vertu d'une législation non dérogeable. Une garantie n'implique donc aucune restriction au droit de réclamation et de réclamation de l'acheteur en cas de retard ou de défauts conformément aux articles 9 et 10.

13] Données personnelles

Le responsable du traitement des données personnelles collectées est le vendeur. Sauf accord contraire de l'acheteur, le vendeur, conformément à la loi sur les données personnelles, ne peut collecter et stocker que les données personnelles nécessaires à l'exécution de la commande. obligations en vertu de l’accord. Les données personnelles de l'acheteur ne seront divulguées à des tiers que si cela est nécessaire au vendeur pour exécuter le contrat avec l'acheteur ou dans des cas légaux.

14] Résolution des conflits

Les réclamations doivent être adressées au vendeur dans un délai raisonnable, cf. points 9 et 10. Les parties doivent tenter de résoudre tout litige à l'amiable. Si cela n’aboutit pas, l’acheteur peut s’adresser au Conseil des Consommateurs pour une médiation. Le Conseil des consommateurs est joignable par téléphone au 23 400 500 ou sur www.forbrukerradet.no.
Recherche